Ce blog est à votre disposition pour vous aider gratuitement lors de vos travaux : conseils, informations, bons plans pour preparer au mieux votre projet de travaux dans votre maison ou votre appartement : RENOVATION MAISON TRAVAUX AGRANDISSEMENT: Pourquoi confier son projet de construction à un architecte ?, Pourquoi confier son projet de construction à un architecte ?, mais aussi : construction maison etage, chalet, isolation, changement de fenetres, sol, plancher, jardin, cloture, alarme, sans oublier tous les conseils et diagnostics avant d'acheter une maison. N'hesitez pas à nous poser vos questions

jeudi 7 août 2014

Pourquoi confier son projet de construction à un architecte ?

Ce professionnel, que nous les français connaissons mal, s’avère pourtant la clé de la réussite d’un projet de rénovation. Par contre, le saviez-vous ? Son intervention n’est obligatoire que pour les projets dont l’emprise au sol ou la surface au plancher dépasse 170m2. Mais dès que les travaux envisagés touchent à la structure du bâtiment (planchers, murs, ouvertures) ou à la redistribution de l’espace, vous avez tout intérêt à vous entourer de ses conseils.
 
En fait, il observera l’état général du bâti, ses potentialités et vous donnera une première estimation du budget nécessaire et concevra des plans adaptés à vos souhaits.
Surtout, il a, tout au long de sa mission, un devoir d’assistance et de conseil à l’égard du bon client que nous sommes.
 
En fait, et pour être plus clair dans mes propos, il est tenu de vous éclairer sur la faisabilité de votre projet, y compris dans ses aspects financiers.
 
Par contre, à vous de fixer l’étendue de sa mission. L’architecte peut être chargé de la seule conception du projet, c'est-à-dire de l’établissement des plans, du choix des solutions techniques et des estimations des coûts. Mais sachez que vous pouvez également lui confier le suivi de la réalisation complète des travaux, c'est-à-dire la maîtrise d’ouvre : à savoir dépôt du permis de construire, appels d’offres, étude des devis, suivi du chantier, coordination des corps de métier et réception des travaux.
 
Il faut que vous sachiez aussi, que cette profession est régi par l’ordre des architectes, qui a défini précisément, dans un contrat type, ce que recouvre une mission complète. Première phase : la visite du bâtiment, durant laquelle il vérifie notamment si ses éléments constitutifs sont susceptibles de supporter des modifications.
 
Son diagnostic des contraintes techniques et réglementaires donne lieu à la rédaction d’une étude de faisabilité, portant, selon les travaux projetés, sur le sol, le sous-sol, la résistance mécanique des fondations, l’état du clos et du couvert. Et là, seulement si l’agrandissement ou la rénovation sont réalisables, il passe à la phase deux, avec la rédaction des études préliminaires et une évaluation du coût de l’opération. En possession de l’ensemble des documents et de ses conclusions, vous lui faites connaitre vos observations, puis le budget est définitivement arrêté. C’est à ce moment que s’ouvre la troisième phase.
 
A ce stade, l’architecte sélectionne et vous propose les entreprises par corps de métiers avec lesquelles vous vous engagez, en tant que maître de l’ouvrage, par des contrats d’entreprise. Il contrôle le chantier jusqu’à l’achèvement des travaux, puis vous assiste lors de leur réception, et rédige les procès-verbaux avec la liste des réserves éventuelles.
 
Enfin, c’est lui qui transmettra à votre mairie la déclaration d’achèvement des travaux.
J’en viens aux honoraires… Ceux-ci sont libres et le plus souvent, l’architecte vous demandera un pourcentage sur le coût global des travaux hors taxe, compris habituellement entre 8% et 15%. Les premiers rendez-vous ne débouchent pas forcément sur un contrat.
 
Lorsqu’il visite le bâtiment et vérifie la faisabilité de votre projet, il vous facture généralement cette prestation à la vacation horaire, à partir de 75€ de l’heure. Une fois le contrat signé, les honoraires sont versés au fur et à mesure de l’accomplissement de sa mission, selon un échéancier précis. Au final, si l’architecte vous coûte de l’argent, il peut aussi vous en faire économiser : en organisant une véritable concurrence entre les entreprises, en vérifiant que les matériaux correspondent parfaitement à ce qui a été prévu au contrat et en s’assurant régulièrement que le calendrier des travaux est respecté.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires