Ce blog est à votre disposition pour vous aider gratuitement lors de vos travaux : conseils, informations, bons plans pour preparer au mieux votre projet de travaux dans votre maison ou votre appartement : RENOVATION MAISON TRAVAUX AGRANDISSEMENT: Bien choisir ses nouvelles fenetres : PVC, Bois, ou Aluminium, Bien choisir ses nouvelles fenetres : PVC, Bois, ou Aluminium, mais aussi : construction maison etage, chalet, isolation, changement de fenetres, sol, plancher, jardin, cloture, alarme, sans oublier tous les conseils et diagnostics avant d'acheter une maison. N'hesitez pas à nous poser vos questions

mercredi 16 juillet 2014

Bien choisir ses nouvelles fenetres : PVC, Bois, ou Aluminium

Comment bien rénover ses fenêtres ?
Des fenêtres en mauvais état, c’est la porte ouverte aux courants d’air. Trois options s'offrent à vous pour remedier à ce probleme : survitrage, dépose partielle ou totale.
Réseaux d’achat, pose, réduction fiscale, labels, des points à ne pas négliger.

Vous n’avez aucune raison de remplacer vos fenêtres si vous les entretenez correctement. Mais il peut être utile de les faire évoluer vers une meilleure isolation. La solution idéale est alors de poser un survitrage, une nouvelle vitre de 4 mm d’épaisseur, posée en applique sur le cadre de l’ouvrant, coté intérieur.
Le survitrage
Vous trouverez dans les grandes surfaces de bricolage et les magasins spécialisés des kits de pose comportant les profilés, en aluminium ou en PVC, le système de fixation et les joints nécessaires à la réalisation de ces survitrages, à la portée d’un bon bricoleur. Vous compléterez l’efficacité du survitrage en calfeutrant les interstices entre l’ouvrant et le dormant avec un bourrelet de mousse ou un joint élastomère souple en V. Néanmoins, il est pratiquement impossible d’éviter la condensation à l’intérieur d’un survitrage lorsqu’il fait froid, contrairement à un double vitrage, rempli d’air sec ou de gaz inerte.
 
Dépose partielle ou totale.
Si les ouvrants de vos fenêtres coincent, si le bois est pourri ou attaqué, il vaut mieux songer à leur remplacement. La dépose partielle consiste à les enlever tout en conservant le cadre dormant qui doit être en parfait état. Une nouvelle fenêtre complète vient s’adapter dans l’ouverture existante, grâce à un cadre creux qui épouse l’ancien. La surface vitrée est un peu réduite.
Si une fenêtre est irrécupérable, tant les ouvrants que le cadre dormant, il ne vous reste plus que la solution de la dépose totale. Des travaux de scellement s’imposent pour installer une nouvelle fenêtre.
Si vous êtes un bon bricoleur et que vous assurez vous-même la pose, allez fureter dans les négoces spécialisés, professionnels ou grand public ou les grandes surfaces de bricolage. En revanche, méfiez vous des arrivages « au camion »dans les hard discounts. Le choix est limité, la qualité souvent moyenne et le conseil inexistant.
Si vos fenêtres n’offrent pas de cotes standard ou si vous souhaitez en confier la pose à un professionnel, adressez vous à un réseau d’installateurs spécialisés.
 
Les prestations et les prix proposés sont semblables. L’idéal est de faire réaliser plusieurs devis détaillés pour vos fenetres. Chaque devis doit être effectué après une visite sur place et la prise des mesures. Il doit comporter la description précise des matériaux utilisés et le coût de la main-d’œuvre.

Le choix des matériaux : selon votre budget, mais aussi une question d'isolation.
 
Le bois
Le principal inconvénient du bois, son entretien, est en passe de disparaître. Ces fenêtres sont en effet vendues déjà finies, c'est-à-dire traitées contre les attaques des champignons et des insectes, teintées et lasurées.
Naturellement isolant, le bois doit-être entretenu régulièrement. L’application d’une lasure est nécessaire tous les 5, voire dix ans. En rénovation, son utilisation garantit le respect du style existant.
 
L’aluminium
Amateurs de grands espaces, choisissez l’aluminium. Il épouse les formes, en toute discrétion grâce à une section de profilé réduite. Cette porte-fenêtre est à galandage. Les ouvrants sont escamotés dans le doublage des murs.
L’aluminium n’est pas isolant. C’est, au contraire, un excellent conducteur. Les châssis en aluminium sont donc constitués de deux cadres séparés par un joint d’isolation. Ils sont alors à « rupture de pont thermique »
 
Fenêtres en PVC
Les menuiseries mixtes profitent des avantages de plusieurs matériaux.
Les fenetres en pvc sont souvent doublées à l’extérieur d’un capotage en aluminium qui renforce sa résistance au vieillissement.
Du fait de sa facilité d’entretien, le PVC s’impose souvent comme une excellente solution de rénovation. La facilité de mise en forme de ses profilés lui permet de s’adapter aux styles les plus divers. C'est egalement un excellent matériau d'isolation, en plus du verre à double ou triple vitrage intégré au cadre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires